Search
  • LesParolesdeKristine

ATELIER D’ÉCRITURE III Côte à côte avec Patrick Modiano

Updated: 3 days ago


Mercredi matin j’ai encore voyagé à Lausanne pour mon atelier d’écriture chez Emmanuelle Ryser. Dans son atelier tout a l’air coloré et gai : Emmanuelle elle-même, mais aussi l’espace, les tasses, la théière et même la boîte avec des scotch. Un environnement inspirant.

Le thème du jour était PONT et après quelques exercices pour nous échauffer, on a écrit un long texte, pendant 50 minutes. Elle nous a demandé d’écrire un texte sur le mot pont : universel et personnel.

Puis on a lu tous les textes.

DE PONT en néerlandais est ferry.

Voici mon texte :

PONT

Faire le pont. Ça veut dire on traverse quelque chose, et c’est exactement ce que je suis en train de faire.

Une passerelle difficile, mais il faut passer le pont pour y arriver.

Je prends DE PONT, le ferry, entre deux points séparés. Quels sont les deux points ? À gauche, c’est ma langue maternelle, la langue que j’utilise tous les jours, ma langue d’écriture.

À droite, c’est le français, ma langue adoptée, la langue qui je voudrais maîtriser.

Glissant sur l’eau je tourne ma tête de gauche à droite et de droite à gauche. Je pense à tous les livres que j’ai déjà écrit et publié, à tous les mots que je laisse.

En regardant l’autre côté j’entends des mots, des phrases, des expressions, des accents, des chansons, tout inconnus, comme une vague qui m’emmène dans un autre monde.

À gauche je vois tous les écrivains qui j’ai dévoré, qui je connais, qui je suis. Mes livres et journalistes préférés. Ma mère qui m’a donné ma langue.

À droite il y a une librairie pleine de livres écrits par d'écrivains inconnus. Quel monde à découvrir. Comme un pont d’or : une offre que je ne peux pas refuser.

UNE PETITE HISTOIRE

Ce matin, pendant mon petit déjeuner, j’ai ouvert le site web de mon éditeur Querido (https://www.singeluitgeverijen.nl/querido/), pour voir s’il y avait des nouveautés. Le site s’ouvre avec des livres qu’ils viennent de publier, livres en néerlandais, mais aussi traduites.

Et quel bonheur.

Mon dernier livre, Kinderen van Kaageiland, était là, à côté d’un livre de Patrick Modiano (L’encre sympathique/Onzichtbare inkt), un écrivain que je viens de découvrir car j’adore son style. J’ai même utilisé un de ses livres comme inspiration pour écrire mon dernier livre.

Côte à côte avec Modiano. Un signe de ne pas couper les ponts, de garder ma langue, mon identité, mais aussi passer le pont pour explorer le monde francophone.

MOT DU BLOG: nouveautés (et pas de nouvelles ;-)


Kristine


45 views
  • Instagram
  • Facebook

© 2020 by Les Paroles de Kristine

Réalisé par Alphapix.fr