top of page
Search
  • Writer's pictureLesParolesdeKristine

Les livres suisses: les vaches qui meuglent.



Depuis que j’habite en Suisse Romande j’aime lire local, c’est un vrai plaisir pour moi de découvrir les auteurs locaux.


Je ne sais pas pourquoi exactement, mais presque tous les livres suisses que j'ouvre me montrent tout de suite l'environnement dans lequel je vis : d'un côté les montagnes avec les vaches (qui meuglent toujours) et de l'autre le grand lac Léman. Cela me fait me sentir chez moi, même en lisant.

Je vous donne quelques exemples :


Valentin Decoppet- Les Déshérités : Chapitre 1 Là-haut sur la montagne


· Derrière eux, entre les immeubles, il y a le lac.

· On entend les bêtes qui meuglent


Alice Bottarelli – Les quatre sœurs Berger : première phrase


· Un ciel limpide célébra les retrouvailles. Le chalet n’attendait que leur retour.


Olivia Gerig – The Witch Hunt/La chasse aux sorcières : première phrase


· Du haut d’un alpage, des hurlements terrifiants se répercutaient sur les falaises, dans les ravins, remontaient vers les pics enneigés et les crêtes pour atteindre la lune, pleine, cette nuit-là.


Monica Sabolo – Summer : première phrase


· Dans mes rêves, il y a toujours le lac (…) il faisait si chaud que les poissons remontaient des profondeurs du lac Léman.


Philippine de Gréa – Marguerite et Madame de Staël : première phrase


· Les lanternes du carrosse éclairaient faiblement le chemin, mais la grande masse noire du lac reflétait les étoiles, le long de la route.


Kristine




30 views0 comments

Recent Posts

See All
bottom of page